5 conseils avant d’acheter une VSP

 

L’achat d’une voiture sans permis ou VSP peut se faire chez un concessionnaire comme pour toutes les autres voitures. Vous pourrez aussi vous en procurer une sur Internet ou bien chez un particulier. Bien que les conditions ne sont pas les mêmes que celles d’une voiture normale, les critères de choix sont similaires. Les VSP peuvent aussi avoir des vices cachés, surtout s’il s’agit d’une voiture d’occasion. Voici quelques conseils qui pourront vous aider à faire le bon choix.

 

1.     Apprendre à conduire

C’est évident, vous devrez savoir conduire avant d’acheter votre VSP. Certes, le permis n’est pas indispensable, mais connaître les codes de la route vous sera vital. Comme vous allez rouler dans les villes ou les villages avec d’autres conducteurs, vous devrez connaître tous les codes afin de maîtriser la route et éviter les accidents. Vous aurez besoin de passer par une auto-école, prendre des cours particuliers ou bien faire un auto-apprentissage.

 

2.     Faire des comparaisons

C’est une étape importante à franchir bien avant d’aller voir le concessionnaire. Vous devrez comparer les offres proposées sur le marché. Cela vous permettra de découvrir les différences entre les prix, mais aussi entre les différents types de VSP existants. Faire la comparaison est cependant difficile si vous n’utilisez pas un outil particulier puisque les offres sont abondantes. N’hésitez donc pas à vous servir des comparateurs en ligne pour vous faciliter la tâche.

 

3.     Faire l’achat chez un concessionnaire agréé

Les concessionnaires agréés sont contraints de faire des contrôles sévères des véhicules qu’ils revendent que ce soit une voiture neuve ou bien une voiture d’occasion. Cela est valable pour les VSP. Vous serez donc plus ou moins l’esprit tranquille concernant l’état de votre voiture. Dans certains cas, les concessionnaires proposent même des garanties.

 

4.     S’informer sur les différentes réglementations en vigueur

Contrairement aux idées reçues, il y a des articles de loi qui régissent la conduite des VSP bien que cela n’exige aucun permis de conduire. Vous êtes contraint de les connaître bien avant de penser à l’achat. Dans ces articles de loi, vous allez découvrir les limitations de vitesse à respecter quand vous conduirez votre VSP. Vous y trouverez aussi les types de routes que vous pourrez prendre, car les VSP ne peuvent pas circuler n’importe où. Et bien sûr, vous devrez avoir l’âge légal pour la conduite. La loi exige aussi l’obtention d’un brevet de sécurité routière pour ceux qui sont nés après janvier 1988.

 

5.     Miser sur la qualité

Avant de faire votre achat, sachez qu’il est toujours important de miser sur la qualité de votre voiture sans permis. Alors au lieu de placer votre attention au véhicule le plus abordable du marché, optez plutôt pour la qualité et la fiabilité. Si vous n’aviez pas de notions en mécanique, pensez à vous faire assister par une personne qui la maîtrise bien lors de votre achat. Elle pourra faire la différence entre les moteurs, vous donner des explications sur le fonctionnement et la consommation, etc. de chaque voiture. Tout cela influencera votre choix.