Aixam voit grand avec sa VSP break Crossover Vision. Ce modèle sera un des plus appréciés de la marque mais dont la production sera malheureusement arrêtée après 3ans.

Une VSP de belle taille

En 2013, Aixam se rend compte que sa gamme Impulsion a besoin d’un petit rafraîchissement. Le constructeur français décide donc de la renommer Vision. C’est pendant cette année que sera commercialisé pour la première fois le Crossover Vision. Ce break est bien accueilli par le public qui ne manque pas d’en apprécier l’espace. Comme le reste de la gamme, cette nouvelle version de la Crossover Impulsion fera l’objet d’un relooking par l’équipementier Valéo. Les phares deviennent alors plus fins et, à l’arrière, les feux sont prolongés en largeur vers le hayon. Aixam propose sa Crossover Vision en deux versions : en quadricycle léger de 400 cm³ qui ne nécessite aucun permis et en version quadricycle lourd essence ou diesel qui ne peut se conduire qu’avec un permis B1. A l’instar de la nouvelle gamme, elle est dotée d’une nouvelle planche de bord, plus moderne avec sa tablette tactile à l’occasion du Mondial de l’automobile en 2014.

Le côté technique

De ses dimensions, le Crossover Vision dépasse allègrement ses compères avec 3 090 mm de long pour 1 500 mm de large. Il est également doté d’un coffre généreux qui peut accueillir 1 000 à 1 200 l. Côté moteur, la version légère est dotée d’un moteur diesel de 400 cm³ qui a une puissance réelle de 4 CV. Comme le veut la règlementation, sa puissance administrative est annoncée à 1 CV. La vitesse maximale est bridée à 45 km/h comme le stipule toujours la règlementation sur les voiturettes. Comme le reste de la gamme, ce modèle reste très économique avec une consommation de 2,96 l/100 km. Son réservoir de 16 l offre une autonomie généreuse de 350 km sur papier. Mais en usage réel, il peut atteindre les 500 km. Ce qui reste confortable pour une utilisation purement citadine.

Le Crossover Vision sur le marché de l’occasion

En septembre 2016, Aixam décide d’arrêter la production de la version légère du Crossover Vision. Seules les versions quadricycles lourde GT et GTR seront conservées. Toutefois celles-ci subiront également le même sort en décembre 2016. En cause, la nouvelle règlementation qui limite la taille des voitures sans permis à 3 m de long. Le Crossover Vision devient alors la Crossline Vision. On ne retrouve donc plus le Crossover que sur le marché de l’occasion. Il est difficile de trouver ce modèle à moins de 7 500 euros. Il faut compter quelques milliers d’euros en plus pour les modèles les plus récents puisque l’année de première mise en circulation entre en compte dans l’évaluation du prix. Le géant savoyard a proposé plusieurs options pour ce modèle. Les utilisateurs ont eu le choix entre la fermeture centralisée, les vitres teintées, les phares antibrouillards, les vitres électriques, le radar de recul, la caméra de recul et bien d’autres encore. Pour un Crossover Vision d’occasion avec un équipement complet, il faut compter entre 11 000 et 13 000 euros. Comparez les offres avant de choisir.