Comment préparer un voyage en VSP ?

 

Pour éviter le retrait de points ou l’annulation du permis de conduire ou tout simplement par mesure de sécurité, beaucoup de gens optent pour les VSP ou voiture sans permis. Tout le monde le sait, cette reconversion présente quelques limites que les usagers des VSP ne peuvent pas dépasser. Vous vous demandez alors s’il serait possible de faire un voyage en VSP ? La réponse est positive, mais avec des précautions et des préparations strictes au préalable.

 

Connaître la réglementation

 

Si vous prévoyiez faire une villégiature avec votre VSP, vous devrez d’abord connaître ce que dit la loi à propos de ce type de véhicule. Selon l’article R421-2 du Code de la route, la conduite d’une VSP sur les voies rapides et les autoroutes est interdite. Dans les zones périphériques parisiennes, les voies sur berges et les rocades express ne sont pas non plus accessibles aux VSP. Comme les VSP ont une vitesse limitée à 45km/h, vous ne pourrez donc pas faire des voyages avec et prendre ces types de routes. Cependant, aucune limite en matière de kilomètres n’est prévue par la loi. Vous pourrez dans ce cas envisager un voyage en évitant simplement les voies rapides.

 

Tout ce qu’on doit prévoir

 

Le premier détail à vérifier est le côté mécanique. Vous devrez faire un contrôle mécanique complet de votre véhicule avant un long voyage. Après le diagnostic, vous pourrez prendre les mesures nécessaires pour tous les éléments qui constituent votre véhicule (pneus, moteur, etc.). Sachez aussi que le réservoir de votre véhicule est limité à 16 litres. En fonction de la consommation au kilomètre de votre VSP, vous devrez prévoir des arrêts sur des stations d’essence en route. Profitez de ces occasions pour faire de petites pauses et manger pour ne pas trop vous fatiguer. N’oubliez pas non plus de vous informer sur les conditions climatiques sur les routes que vous prévoyiez de prendre. Cela vous permettra de choisir vos pneumatiques.

 

Ce qu’il ne faut pas oublier

 

Quand vous voyagez avec votre VSP, vous devrez faire la route avec au moins une autre personne. Dans le cas où vous aurez des problèmes, cet autre individu pourra vous aider et vous assister. En fonction de la distance à parcourir, n’hésitez pas à faire des pauses même si vous n’avez pas de panne de carburant. Profitez de ces moments pour admirer les paysages, se refaire le plein d’énergie, etc. Et l’idéal si vous n’aviez jamais voyagé avec votre VSP c’est de prévoir une destination pas trop éloignée pour commencer.

 

Si vous n’êtes plus à votre premier essai, vous pourrez faire des itinéraires plus longs. Pour ne pas se perdre, équipez votre véhicule d’un GPS et gardez vos appareils mobiles toujours connectés (smartphones, tablettes, pc portable). De cette manière, si vous aviez des problèmes, vous pourrez faire appel à des dépanneurs ou à des connaissances qui pourront venir vous cherchez là où vous vous trouvez. Apportez donc avec vous des chargeurs portatifs comme les powerbanks.