La Scouty Phase 2 s’impose comme la star des voiturettes depuis son apparition en 2005. Son design original et moderne fait toute la différence. Voici quelques points cruciaux à découvrir l’essentiel si vous souhaitez faire acquisition de ce modèle très prisé sur le marché de l’automobile.

Les caractéristiques techniques de la Scouty Phase 2

Le modèle Scouty a été lancé en 2005. Il s’agit du premier cabriolet doté d’un hard Top amovible et positionnable dans le coffre. L’année suivante, la Scouty R a fait son apparition. Cette version plus sportive partage certaines caractéristiques avec le cabriolet, à quelques détails près. Notons que cette même année a été marquée par la mise en vente du modèle Crossline et du nouveau Multitruck. La gamme dévoile une carrosserie de type roadster. Certaines versions sont équipées de 2 portes, tandis que d’autres comportent 3 portes.

Au même titre que tous les VSP, le modèle compte 2 places. Les emplacements du moteur ainsi que de la traction se situent à l’avant. La voiturette pèse 350 kg et présente une vitesse maximale de 45 km/h. En matière de dimension, elle mesure 2 763 mm de longueur, contre 1 506 mm de largeur et 1 480 mm de hauteur. L’arbre à cannes est de type OHV. Le carburant s’opère par injection. La VSP dispose de 2 soupapes par cylindre et son aspiration est normale.

Les spécificités de la Scouty Phase 2

La Scouty Phase 2 signée Aixam impose sa présence sur le marché de l’automobile depuis son apparition. Son design est le résultat d’une combinaison de plusieurs styles, en l’occurrence le style sportif et le cabriolet. La catégorie se démarque par son caractère découvrable, ce qui constitue un atout majeur durant l’été. C’est le modèle idéal pour les particuliers à la recherche d’une voiture sans permis pour un usage régulier. Outre son design moderne et novateur, la voiturette se distingue par ses équipements de haute qualité.

Le quadricycle dispose de jantes alu 14’’, de vitres teintées et de fermetures centralisées à distance. À ces installations s’ajoutent des sièges sport, garants d’un bon confort et un autoradio laser. Sa sortie d’échappement est chromée. Sa taille infime facilite le stationnement. Cerise sur le gâteau, le véhicule est doté d’un système d’insonorisation optimal pour ajouter un bon confort acoustique au conducteur et au passager. Avant son lancement, le véhicule a été l’objet de tests multiples pour confirmer la résistance de sa carrosserie.

Entretenir et assurer sa Scouty Phase 2

L’entretien figure parmi les charges d’une voiture sans permis. Les voitures Aixam se trouvent en effet dans les véhicules qui réclament une révision annuelle. Bien que facultatives, les inspections tous les ans servent à confirmer la fonctionnalité et l’état du véhicule. La marque recommande d’ailleurs une inspection régulière pour tous les 5 000 km ou chaque année. Pour effectuer les révisions, il faut prévoir une somme comprise entre 100 à 200 euros.

Outre les réparations et les éventuelles maintenances, la voiture sans permis nécessite également une assurance auto. Conscient de ce besoin de couverture, les compagnies d’assurances proposent des formules tout à fait adaptées aux spécificités des VSP. Avant de finaliser la clause de garantie, il convient d’inspecter certains points au préalable. Ce sont : le niveau de couverture, la franchise, le plafond de garantie et le délai de carence.