Aixam dévoile cette fois une version écologique, la E-city Impulsion. La voiture électrique s’ajoute à la longue série de quadricycles légers. Voici toutes les informations à connaitre avant de faire l’acquisition de ce modèle.

L’Aixam E-City Impulsion

L’Aixam E-City Impulsion effectue une entrée remarquée sur le marché. La voiture séduit immédiatement les citadins grâce à son design moderne et sa carrosserie très esthétique. La citadine est considérée comme la future référence en matière de voiture électrique sans permis. Le quadricycle léger rivalise ainsi avec la Renault Twizy qui s’apparente quelque peu à une moto. Le véhicule se conforme aux normes règlementaires et affiche un poids à vide de 350 kg avec une vitesse maximale autorisée de 45 km/h.

Le modèle a été présenté à l’occasion du Mondial de l’Auto. Le fabricant a profité de l’événement pour démontrer les performances de la batterie. Le moteur électrique tire 6,1 kWh de la batterie. Cette dernière assure une autonomie de 75 km à 110 km, dans un usage urbain. La recharge nécessite une prise domestique. Il faut patienter pendant 3h 30 pour remplir la batterie à pleine capacité. Aixam cible spécifiquement les clients citadins qui ne conduisent que sur de petits trajets.

Les points forts et les points faibles de l’Aixam E – City Impulsion

Le modèle électrique est très apprécié pour sa taille réduite qui lui permet de se glisser n’importe où. Ses dimensions facilitent d’autant plus les stationnements. Le conducteur ne peut être taxé pour la conduite d’une VSP. À ces avantages s’ajoute l’absence de perturbations sonores en provenance du moteur. Outre le confort acoustique, le confort des sièges demeure un atout majeur. Citons également le temps de recharge relativement court, comparé aux autres voiturettes électriques qui demandent un temps minimal de 8 heures.

Malgré ces bonnes dispositions, la voiturette souffre de quelques travers. Son prix semble élevé, car démarrant à 12 000 €. Ajoutez 2 500 € pour bénéficier de la finition S. Le prix maximal atteint 17 000 €. Pour diminuer ces tarifs, une solution serait d’opter pour des modèles de seconde main, qui sont jusqu’à 20 % moins chères. L’autre inconvénient est l’absence d’ABS pour les finitions de base.

Les spécificités de l’Aixam E-City Impulsion

L’habitacle reste basique. Les finitions sont simples et épurées. Le tableau de bord se veut fonctionnel et facile à comprendre, à l’inverse des voitures classiques avec permis. Certains modèles sont agrémentés de teinte rouge vif, de stickers évocateurs et de cerclage racing en guise d’élément de décoration. Le design se situe à mi-chemin entre une Renault Twingo et une Smart.

Le moteur électrique est de type asynchrone. La transmission s’opère sur les roues avant. La voiture affiche une longueur de 2720 mm, contre 1 500 mm en largeur. Le coffre possède un volume de 500 L. L’Aixam E-City nécessite par ailleurs une assurance auto, au même titre que toutes les voitures en circulation, comptez entre 25 à 40 euros de coût mensuel pour souscrire un contrat de couverture. Une révision annuelle est également indispensable pour garantir la fonctionnalité de l’auto, qui peut être réalisée chez les revendeurs du réseau Aixam.