Le Guide d’Entretien Voiture Sans Permis VSP.

entretien voiture sans permis

Comme toute voiture, la Voiture Sans Permis nécessite aussi des soins pour son bon fonctionnement. Toute voiture qui se veut en bon état se doit de faire régulièrement son entretien général. Mieux, l’entretien est un besoin vital qui nourrit et assure le confort de votre VSP. En effet, un bon entretien permet de bien rouler sur des kilomètres importants sans avoir à s’inquiéter pour des petits soucis mécaniques de votre VSP. En pleine conduite, les pannes subites retardent ou freinent le conducteur et parfois vous faire rater des rendez-vous importants d’affaires. A une période donnée, vous devez avoir comme premier réflexe l’entretien de votre VSP afin de pouvoir toujours rouler sans crainte.

Qu’est-ce que l’entretien d’une VSP ?

Comment faire l’entretien de votre VSP ?

A quel moment faire l’entretien de votre VSP ?

Qu’est-ce que l’entretien d’une VSP ?

L’entretien d’une VSP est le contrôle minutieux de l’état des différents systèmes ou sous-systèmes de votre VSP. Il est aussi la révision générale de votre VSP. Autrement dit, l’entretien est la base du bon fonctionnement de votre VSP.

Comment faire l’entretien de votre VSP ?

L’entretien de votre VSP se rapproche d’un bilan de santé général ou d’un contrôle général proprement dit. Il permet de faire un diagnostic précis pour pouvoir régler les petits soucis de votre VSP. Pour ce faire, c’est tout un processus et aucun aspect ne doit pas être négligé.

Le contrôle régulier des organes de sécurité de votre VSP.

Les rétroviseurs, les phares, le frein et les essuies glaces sont les éléments de base pour une bonne conduite. Il est alors très important de contrôler régulièrement l’état de ceux-ci pour éviter des désagréments en pleine conduite. Aussi, la loi punit les conducteurs qui n’ont pas ces éléments de sécurité en état et dresse une amende à payer. Il faut signaler aussi qu’il est très risqué de conduire votre VSP lorsque l’un de ces éléments est usé. Non seulement, vous risquez votre vie mais aussi celle des autres.

Prenez par exemple le cas d’une VSP qui a le frein en mauvais état. Sur la chaussée, en pleine conduite, imaginez juste les dégâts que peut causer ce dysfonctionnement en face d’un danger. Le freinage n’est plus automatique et prend considérablement de temps. C’est un mauvais présage pour le conducteur en cas de danger. Voilà pourquoi, il est recommandé de faire régulièrement l’entretien de sa VSP.

Les pneumatiques

Un accent particulier doit être mis sur le contrôle régulier des pneus de votre VSP. En effet, la détérioration des pneus influe surtout sur le temps de freinage. Par ailleurs, la pression des pneus est aussi un aspect à prendre en considération. Le fait de rouler sur des pneus sur ou sous-gonflés met en péril votre sécurité. Aussi, la pression des pneus réduit la durée de vie de vos pneus et pompe énormément de carburant.

Le moteur

Le moteur est aussi un aspect important pour le bon fonctionnement de votre VSP. En effet, pour que votre moteur résiste bien au fil du temps, le contrôle du niveau de l’huile et du liquide de refroidissement doit se faire de façon régulière. De plus, un contrôle régulier du moteur vous épargne des pannes récurrentes.

A quel moment faire l’entretien de votre VSP ?

Généralement, les constructeurs recommandent de faire un entretien général tous les 4000 km voir 5000 km. C’est dans ce cadre qu’ils prévoient des kits d’entretien spécialement pour votre VSP. Vous pouvez le faire vous-même ou solliciter les services d’un bon mécanicien. Il faut ajouter aussi que la pression de vos pneus et le contrôle des organes de sécurité doivent être contrôlés une fois par moi.

L’entretien de votre VSP est l’élément majeur qui détermine sa bonne santé. Une VSP sans entretien est considérée comme morte ou handicapée. Elle mérite des soins adaptés et nécessite une bonne révision générale de façon périodique. Grâce à l’entretien, votre VSP vivra longtemps et votre conduite sera aussi plus optimale.