Les pneus de votre VSP

La crevaison des pneus ? C’est un problème qui peut arriver à tout le monde. Si vous conduisez une VSP (voiture sans permis), vous pourrez faire face à cette problématique assez courante. Vous devrez dans ce cas vous préparer au préalable. Soit vous utilisez votre roue de secours soit vous utilisez une bombe anti-crevaison. Dans les deux cas, vous n’avez pas besoin d’avoir de connaissances approfondies en mécanique. Un peu de pratique suffit. L’idéal est cependant de bien choisir et de bien entretenir les pneus pour éviter que cela vous arrive en plein voyage.

 

Comment choisir les pneus pour la voiture sans permis ?

 

Choisir des pneus pour votre VSP c’est comme choisir n’importe quel équipement pour n’importe quelle voiture. Si vous faites le bon choix, vous réduisez les risques de se trouver quelque part avec des pneus crevés. En premier lieu, vous devrez savoir décrypter la nomenclature des pneumatiques. Il s’agit de bien lire toutes les indications écrites sur les pneus. Vous devrez y trouver un logo, les informations sur le fabricant, les dimensions du pneu, les indices de charge et vitesse et d’autres informations particulières. Chacune de ces indications a un sens particulier. Elles déterminent le type d’usage, l’adhérence du pneu, etc.

 

En ce qui concerne principalement les indices de charge et vitesse, ils vous informent les limites que peuvent surtout les pneus une fois qu’ils seront montés sur votre voiture. Sachez que monter un indice inférieur à vos pneus d’origine (préconisés par le concepteur) est interdit. L’inverse, c’est-à-dire le montage d’un pneu avec indice supérieur, est faisable.

 

Pour ce qui est de l’adhérence, vous devrez savoir qu’il existe des pneus adaptés à des types de route. Certains pneus sont faits exclusivement pour le sol sec, d’autres sont pour le sol mouillé, le sol enneigé ou verglacé.

 

Comment bien entretenir les pneus de votre VSP ?

 

Comme avec les voitures habituelles, ne pas changer les pneus souvent et ne pas les entretenir vous poussera à encourir beaucoup de risques. L’usure des pneumatiques est le résultat de leur durée d’usage, de leur type d’usage, mais aussi de leur entretien. Sachez que vos pneus ont atteint leur limite quand les témoins d’usure sont à hauteur de 1,6 millimètre. Au-delà de cette hauteur indiquée, vos pneus n’auront plus la même adhérence et la même tenue sur la route. Vos risques augmentent. Vous devrez donc penser à les changer.

 

La vérification des pressions de gonflage au moins une fois par mois est aussi une étape importante pour entretenir vos pneus. Pas assez gonflés ou trop gonflés, vos pneus peuvent perdre de leur adhérence normale, perdre leur performance en freinage ou augmenter la consommation en carburant. Au pire, ils pourront s’éclater. La vérification du parallélisme est également nécessaire ainsi que le contrôle de l’étanchéité des valves.

 

Pour finir, les pneus de votre VSP ont aussi besoin d’être nettoyés de temps en temps. Cela vous permettra de voir leur état et d’enlever les résidus de bitume coincés entre leurs rainures qui pourront les abîmer.