La voiture sans permis n’est plus aujourd’hui réservée aux adolescents qui n’ont pas encore droit au permis de conduire. Avec une hausse de 10 % du nombre de voiturettes en circulation en 2016, ce moyen de locomotion pour tous mérite que l’on s’y intéresse. Acheter neuf ou d’occasion ? Suivez le guide.


Investir dans le neuf

Vous avez décidé d’acheter une VSP neuve ? Voici quelques points à savoir.

La motorisation

La voiturette existe en version diesel et électrique. Cette dernière reste toutefois la plus appréciée avec une autonomie moyenne de 100 km. Si ce chiffre semble séduisant, la recharge complète sur une prise standard de 220 V nécessite une immobilisation d’environ 3 h 30. La durée de vie de la batterie est d’environ 7 ans, sachant qu’elle coûte entre 3 000 et 4 000 euros.

Un moteur diesel, quant à lui, dispose d’une autonomie de 400 km. Peu gourmand, il consomme 3,5 à 4 litres au 100. Faire le plein vous coûtera environ 25 euros.

 

Le prix

Difficile de trouver une VSP à moins de 10 000 euros lorsqu’il s’agit d’une neuve. Les prix peuvent aller jusqu’à 20 000 euros en fonction de la marque, d’où l’importance de faire jouer la concurrence en comparant les prix.

 

La motoisation joue beaucoup sur le prix d’une VSP neuve. Comptez entre 10 000 à 15 000 euros pour un moteur diesel. Les véhicules à essence, plus rares, coûtent entre 14 000 et 18 000 euros. Mais bon nombre d’utilisateurs se ruent vers les modèles électriques, plus performants, qui s’arrachent à 14 000 à 20 000 euros.

 

Acheter un véhicule neuf vous donne droit à une garantie constructeur de 2 à 3 ans. Certains proposent une assistance en permanence à travers toute la France.


Et pour les véhicules d’occasion ?

Acheter une voiture d’occasion, bien qu’il s’agisse d’une voiturette requiert une certaine vigilance.

Le prix

Une voiture sans permis d’occasion coûte généralement entre 3 000 et 7 000 euros en fonction de la motorisation (diesel ou électrique), l’état, le kilométrage, l’état du moteur, etc.

L’âge et le kilométrage

Qu’il s’agisse d’une voiture classique ou d’une voiturette, la formule reste la même : les modèles anciens sont plus abordables. Les voitures sans permis ont toutefois tendance à s’user plus rapidement que leurs homologues.

Choisir un modèle datant de moins de 5 ans est plus judicieux. Mais bien entretenus, ces anciens modèles s’avèrent être aussi performants que la nouvelle génération. Outre l’esthétique, renseignez-vous sur les pièces qui ont été remplacées, tout cela bien sûr avec factures à l’appui.

En ce qui est du kilométrage, une voiture sans permis doit rouler entre 80 000 et 100 000 km. Si vous optez pour un véhicule d’occasion, vérifiez que le kilométrage ne dépasse pas les 30 000km.

L’état

Comme il est question ici de véhicule d’occasion, l’état de la carrosserie est la première chose qui doit vous interpeller. Attention aux éventuelles bosses savamment cachées sous de la peinture flambant neuve. Passez au crible l’intérieur : les sièges, le capitonnage, le tableau de bord… Pour jauger la mécanique, n’hésitez pas à essayer la voiture.

 

Où acheter ?

De nombreux concessionnaires ou garages agréés proposent des VSP d’occasion remises à neuf. Plus fiables qu’un véhicule acheté auprès d’un particulier, elles sont à privilégier. Vous avez normalement droit à une garantie de 6 à 18 mois.